NewsTélétravailleur ? Vous êtes des cibles !

Télétravailleur ? Vous êtes des cibles !

Le gouvernement Français déploie son plan de lutte contre le coronavirus, confinement, télétravail & fermetures des entreprises dites non essentielles.

Effectivement le télétravail et le télé-enseignement va ralentir la propagation du COVID19 tout en permettant une continuité autant pour les entreprises & administrations que pour les élèves.

Cela dit, cette généralisation du télétravail, transactions, enseignement, consultation… va mettre sérieusement à l’épreuve les structures numériques Françaises.

La question des disparités territoriales en terme de numérique va être plus que jamais mis au-devant de la scène, en effet certaines zones rurales ne sont pas dimensionnées pour absorber une charge brutale contrairement à d’autres zones qui pourront passer le cap facilement.

Cela va générer dans les prochains jours un test grandeur réelle concernant l’école à distance le télétravail…

Ne minimisons pas les impacts humains liés au Coronavirus, mais ces défis techniques méritent une certaine attention.

Au-delà du bilan sanitaire, cette crise pandémique agit également comme un impitoyable révélateur de la robustesse ou de la fragilité des organisations, des systèmes et des infrastructures.

LE TÉLÉTRAVAIL ÉTEND LE RISQUE DE CYBER-ATTAQUES

Ce télétravail et ces connections généralisés étendent de manière considérables les risques de cyber-attaques

Certaines structures vont être plus exposées que d’autres, c’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien faire le distinguo entre les contextes et d’identifier les « points chauds ».

  • Les entreprises déjà habituées au télétravail, le confinement n’aura pas d’impact énormes. Les bonnes habitudes déjà prises seront toujours appliquées et donc n’engendreront pas de risque supplémentaire.
  • Dans les grands groupes, le service informatique a dû créer un plan de continuité d’activité qui intègre les situations de travail à domicile. Elles sont donc également moins vulnérables
  • Les choses se compliquent pour les TPE PME qui ne bénéficient d’aucune expérience dans la gestion de leurs employés en télétravail, et bien souvent aucun système technique adapté pour. Sans rentrer dans les détails, le télétravail modifie les flux de données entrant et sortant, leur système initial n’étant pas adaptés pour, cela créé de grosses failles de sécurité qui pourraient engendrer une captation, une exfiltration ou une destruction de données qui peuvent être indispensables au fonctionnement de l’entreprise.

Les risques : fraude au faux virement, usurpation d’identité, fraude aux fournisseurs, destruction des données, rançon-logiciel etc…

Il est donc primordial d’informer les salariés de ces risques et du fait qu’ils deviennent de potentielles cibles pour les hackers.

Il n’y aura aucune trêve durant ces semaines de confinement forcé.

Bien évidemment, a titre individuel nous restons vulnérables à ces attaques et arnaques sur le net, comme nous l’évoquions sur nos réseaux avec ces faux formulaires payants… Les hackers jouent sur la peur pour vous inciter à ouvrir un mail douteux, à répondre à des demandes parfois incohérentes…

L’Italie et la Suisse ont d’ores et déjà étés mis à l’épreuve.

A cause de cette épreuve pandémique sans précédent nous devons faire preuve de méfiance et de prudence face à l’essor des cyber-attaques.

Bien sur Allo-Informatique prend tout son rôle de conseil très à cœur pour vous apporter les meilleures solutions pour la mise en place de votre télétravail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires